Make your own free website on Tripod.com

BOLLYWOOD PASS - Le Cinema Indien

Home | Présentation | Les Films | Personnalités | Evénements | Cinéma d'Auteur | Autres Films | Actualités | Mises à jour | Contacts | Mes Liens | Plan du Site
CANNES 2006

L'INDE AU FESTIVAL DE CANNES 2006

Le festival de Cannes, édition 2006, n’a pas échappé une fois de plus à la déferlante du cinéma indien. Bien qu’aucuns films indiens n’aient été retenus dans la sélection officielle du festival de Cannes, le pavillon indien a projetté, en marge du festival, pas moins de 80 films. 
Parmi eux, des œuvres majeures très attendues 
 
Tout d’abord, le film PROVOKED de Jagmohan (Jag) Mundra. Le réalisateur indien a tourné un film réaliste et inspiré de véritables faits, sur la très célèbre affaire « Kiranjit » en Grande Bretagne. 

Aishwarya Rai interprète la personne de Kiranjit, femme d’origine indienne mariée à un indien vivant à Londres, qui pendant plus de dix ans sera maltraitée par son mari avant de finalement l’assassiner. Cette affaire est importante à deux points de vue : elle a amener des organisations féministes asiatiques à prendre la défense de cette jeune femme lors de son procès, et elle a permis un changement législatif majeur : la redéfinition du mot « provocation ». 
 
Nandita Das, grande actrice indienne présente surtout dans les films d’auteurs, interprète dans ce film une féministe se battant pour le respect de la femme. 
Le film a été très bien accueilli. 
A noter la présence de la vrai Kiranjit qui après un refus s’est laissé convaincre par Aishwarya d’assister au film. Ce fut une épreuve pour cette femme qui a tant souffert ; elle a fermé les yeux lors des scènes les plus violentes, mais elle a beaucoup apprécié le film et a été marquée par l’attitude du plus jeune des deux enfants du couple dans le film.

cannes06provoked.jpg

Aishwarya Rai et Jag Mundra entourant la véritable Kiranjit

Ce film a démontré après le faible succès du film « The Mistress of Spices » du réalisateur Paul Berges, le très grand talent d’actrice d’Aishwarya Rai, si certains en doutaient encore ! 
 
Autre grand film majeur présenté : Kabhi Alvida Naa Kehna du réalisateur Karan Johar.

cannes06preity.jpg

Preity Zinta au Festival de Cannes !

Pour l’occasion, Karan Johar et Preity Zinta avaient fait le déplacement à Cannes. Manquait à l’appel Rani Mukkherjee, restée en Inde à l’occasion de la naissance de son neveu. 
Preity et Rani étaient auparavant présentes en France lors de la présentation en avant première de Veer Zaara, à Paris au cours de la Bollywood Week fin avril 2006. Preity a entre autre représenté la marque de Diamant Chopard’s, et a rencontré le mannequin Eva Herzinova. 
L’œuvre est attendu courant août 2006 en Inde,…avec impatience. 

cannes06ash.jpg

Photos d'Aishwarya durant le festival,
notamment en tant qu'ambassadrice de l'Oréal,
aux côtés d'Andie Mac Dowell et Kerry Washington

Pour revenir à l’icône du cinéma Bollywood, notre chère Aishwarya Rai s’est fait encore remarquée en tant qu’ambassadrice de L’Oréal Paris, lors de la montée des marches pour Da Vinci Code et « The wind that … » (Le vent se lève – Palme d’Or du Festival de Cannes 2006).  
 
A noter enfin la présence de Gurinder Chaddha, réalisatrice de Bride & Prejudice (Coup de Foudre à Bollywood) et de Bend It Like Beckham (Joue La Comme Beckham). Elle a monté les marches en compagnie de son mari - réalisateur de Mistress of Spices (La Maîtresse des Epices) avec Aishwarya Rai. Sa présence était dû à sa participation au film "Paris Je t'aime".

Enter supporting content here

- ESPACE PARTENAIRES -

ascreen.jpg
fantastikasia.jpg